Le message d’Anne franck

Posted by

LE MESSAGE D’ANNE FRANCK

Durant ces congés d’été, nous avons visité les Pays-Bas et en particulier la maison d’Anne Franck à Amsterdam. Son histoire bouleversante nous interroge sur les exigences de notre foi chrétienne.

  1. Anne Franck, martyr du mal

Anne Franck naît le 12 juin 1929 à Franckfort-sur-le-Main, en Allemagne. Lorsqu’Hitler arrive au pouvoir en 1933 et introduit les mesures anti-juives, la famille part s’établir à Amsterdam (Pays-Bas) où Otto Franck, le père, monte une entreprise. Le 15 mai 1940, l’Allemagne envahit les Pays-Bas et les lois anti-juives y sont appliquées dans toute leur cruauté. Réalisant qu’il est trop tard pour fuir le pays, Otto, son épouse Edith et leurs deux filles Margot et Anne décident d’entrer en clandestinité. Ils viennent se cacher dans des pièces situées à l’arrière du bâtiment situé au 263 Prinsengracht, là où Otto a son entreprise. Quatre autres personnes viendront les rejoindre dans cette cachette. Durant les deux années que durera cette vie cachée, Anne Franck tiendra un journal où elle raconte la vie quotidienne des clandestins (« Dans la journée, nous sommes constamment obligés de marcher sur la pointe des pieds et de parler tout bas, parce qu’il ne faut pas qu’on nous entende de l’entrepôt », « Dans la journée, nous ne devons pas écarter les rideaux d’un centimètre de peur que les voisins ne puissent nous voir », « A huit heures et demi sonnantes, plus une goutte d’eau, plus question d’aller aux toilettes, plus un pas, le silence total »), les privations (« A partir de demain, nous n’aurons plus un gramme de graisse de beurre ou de margarine »), ses terrifiantes découvertes (« La radio anglaise parle d’asphyxie par les gaz. Je suis complètement bouleversée »), ses espérances (« Faire du vélo, danser, siffler, découvrir le monde, me sentir jeune, savoir que je suis libre, voilà à quoi j’aspire », « Un jour, cette horrible guerre se terminera enfin, un jour nous pourrons être des êtres humains et pas seulement des juifs »).

Découvrez le pays dont est publié notre article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *