Italie 2/5 : Florence

Posted by
1. Origines de Florence
Florence fut bâtie par les romains entre deux fleuves, l’Arno et le Mugnone, et, comme toutes les villes de l’empire, selon un plan quadrillé. Les deux axes principaux, le décumanus (soit dix fois une main, mesure des bras étendus ou brasse) et le cardo (ou gond), se croisent perpendiculairement, les autres rues étant parallèles à ces deux axes. Au croisement de ces deux axes se trouve le forum, centre de la cité (devenu aujourd’hui Piazza della Reppublica). Les fouilles archéologiques ont permis de retrouver les traces de plusieurs sites importants : bains Capitolins, bains de Capaccio, égoûts, plusieurs rues, Temple d’Iside, Piazza San Firenze. …
Les premières églises chrétiennes furent San Lorenzo (393) et Santa Felicita.Lors des invasions barbares, Florence, située entre Rome et la plaine du Pô, représente un enjeu stratégique que se disputent âprement les Goths et les Byzantins. La ville tombe ensuite sous la domination des Lombards qui font de Lucques la capitale du Duché de Toscane.
Durant la période Carolingienne, Florence devient un Conté de l’Empire Romain. Au Moyen-Âge, Florence accueille un Concile (1055). La comtesse Matilda défend les idées réformatrices et entre ainsi en conflit avec l’empereur Henri IV qui assiège la ville en 1082. La ville s’organise de façon autonome et une commune est officiellement constituée en 1138, issue de la réunion de Florence et Fiesole.
2. Renaissance
Au 13è siècle, Florence compte une cinquantaine d’églises (prieurés et paroisses) et devient, avec 30 000 habitants, le centre le plus important de la Toscane. De 1216 à 1250, Florence se trouve au centre du conflit entre les Guelfes et les Gibelins. Les nobles Gibelins sont défaits par les commerçants et artisans qui ouvrent une période de prospérité économique de la ville. C’est l’époque de la construction du Palazzo del Popolo (devenu le Palazzo del Bargello) érigé pour abriter les Conseils de la Commune. Avec sa forme imposante et ses tours crénelées, il dépassa en hauteur toutes les autres tours de la ville. Lorsque les Gibelins, soutenus par les Siennois, reprennent le pouvoir, ils détruisent toutes les constructions (palais, tours, maisons, …) édifiés par les marchands Guelfes. Soutenus par le Pape Clement IV, les Guelfes reprennent le pouvoir.A la fin du 13ème siècle Florence atteint le sommet de son développement économique. C’est à cette époque que sont construits la nouvelle cathédrale et le Palazzo della Signoria. Au 14è siècle, une série de malheurs s’abattent sur la ville : famines, peste noire de 1348, inondation de 1333,La renaissance est marquée par l’ère des Médicis, durant laquelle Florence devient un grand centre de culture littéraire, scientifique et artistique, avec des artistes de renom : Filippo Brunelleschi, Donatello, Masaccio, Filippo Lippi, Domenico Ghirlandaio, Sandro Botticelli, Beato Angelico, Michelozzo, Giuliano da Sangallo et Benedetto da Maiano, Michelange (qui crée son célèbre David), Léonard de Vinci, Raphaël. La fin des Médicis commence avec l’arrivée à Florence des Lorraine qui impulsent le néo-classicisme à Florence. En 1859 les Lorraine et la Toscane rejoignent le Royaume de Piémont-Sardaigne dans l’Italie unifiée, dont Florence devint la capitale pour 5 ans, de 1865à 1870.
3. Cathédrale de Florence
Florence, capitale de la Toscane, fait partie des villes d’Italie les plus visitées et l’une des plus riches en monuments et oeuvres d’art. La cathédrale de Florence, fleuron de l’art de la renaissance, commença à être construite par Arnolfo di Cambio qui mourut en 1302. Le chantier fut repris en 1334 par Giotto qui se consacra essentiellement au campanile. La coupole fut mise en place par Filipino Brunelleschi en 1423. La façade d’origine fut remplacée par celle d’Emilio de Fabrice en 1887.Bâti sur une ancienne maison romaine, le baptistère de Jean-Baptiste est un octogone de marbre blanc et vert avec une toiture pyramidale. La porte sud soutient 28 panneaux quadrilobés qui illustrent la vie de Saint Jean Baptiste. La porte nord reprend le motif quadrilobé de 28 panneaux qui représentent des scènes de la vie de Jésus. Les panneaux de la porte Est
illustrent des scènes de l’Ancien Testament.4. Fiesole
Fiesole est une commune de 15 000 habitants, située à une dizaine de kilomètres de Florence. Fiesole est célèbre pour la vue qu’elle offre sur la ville de Florence. Fiesole abrite l’Institut Universitaire de Florence qui dispense des formations de 3e cycle universitaire en sciences politiques et sociales, économie, droit, histoire et civilisation.http://www.florence-tourisme.com/piazza-san-firenze.html
http://www.larousse.fr/encyclopedie/ville/Milan/133178

Découvrez le pays dont est publié notre article !

Laisser un commentaire