Cuba 5/7 : San Miguel de los Banos

Posted by

San Miguel de Los Banos
A quelques kilomètres de Colon, se trouve San Miguel de Los Banos. Située au pied de la colline de Jacan et surnommée la « Vichy des Amériques », San Miguel de los Baños était une ville thermale dont les eaux médicinales (bicarbonate, sulfide, magnesium, silicate, … ) étaient réputées pour être miraculeuses, et constituer de véritables panacées contre les maladies du foie, des voies digestives et urinaires, le diabète et l’arthrite. Les traitements de boue pouvaient alléger « les douleurs ostéo-musculaires, ostéo-arthritique, les maladies dégénératives et l’arthrite post-traumatique ».

San Miguel de Los Banos comptait des pharmacies, cinémas, hôtels (dont le Gran Hotel, qu’on disait modelé sur le casino de Monte-Carlo), restaurants, cafés, une très grande piscine, des promenades à cheval, un terrain de base-ball, une piste d’atterrissage, un bureau de poste, un central téléphonique, et des arrêts d’autocars menant à Matanzas et La Havane. On pouvait, depuis la route, emprunter les marches de l’escalinata del Cristo de Jacan qui menait, à 400 m d’altitude, à son hermitage et son église. De là, la clientèle appréciait les brises rafraîchissantes d’est et du nord-est. Le principal édifice de la ville était le Balneario (bains thermaux), aujourd’hui totalement abandonné, comme l’ont été l’église, les demeures bourgeoises, ….

Découvrez le pays dont est publié notre article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *