Guyane 5/5 : Mana

Posted by

Mana
C’est à Mana qu’Anne-Marie Javouhey décida, en 1826, d’implanter une communauté d’anciens esclaves et de développer ce lieu qui était occupé par des amérindiens. Mana a ensuite accueilli un bagne pour femmes (ouvert au 19è siècle puis fermé au début du 20è), une communauté de réfugies Mhongs du Cambodge (années 1990), et des Personnes Provisoirement Déplacées du Suriname ou PPDS (années 1990, sous le patronage du HCR).

Mana est le premier producteur de riz du département. Quatre compagnies rizicoles et une coopérative semencière sont en activité. Trois sont situées sur la rive droite de la rivière Mana et une sur la rive gauche. La majorité du riz produit en Guyane est exporté vers l’Europe. La production de riz se fait sur des polders de grandes superficies. La plupart des opérations de semis et de traitement se font par avion.

Découvrez le pays dont est publié notre article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.