Maroc 3/3 : Rabat

Posted by

Rabat
Ce sont les Almoravides qui construisent un fort à Rabat près des ruines de l’ancienne cité romaine de Sala Colonia, pour attaquer les tribus du royaume des Berghouata. Rabat deviendra ensuite une fortification des Almohades, pour leur conquête de l’Andalousie et du reste du Maghreb. Leur ambition était que Rabat éclipse les grandes métropoles abbassides de l’Orient islamique.
La tour Hassan fait partie des ruines de la mosquée bâtie par Ya’qub al-Mansūr et détruite par tremblement de terre de 1755. Sur le site de la mosquée de Hassan, le mausolée Mohammed V a été construit. Un autre haut-lieu antique de Rabat est la nécropole de Chella, bâtie en 1339, sur un ancien site phénicien, carthaginois et romain.

À partir de 1610, Rabat reçut un nombre important de réfugiés morisques chassés de l’ancienne Al-Andalus par le roi d’Espagne Philippe III. Au 17è siècle, Rabat sera le siège de la course en mer contre les chrétiens.
C’est le général Lyautey qui en 1912 décida de transférer la capitale de Fès à Rabat à cause de la forte agitation berbère qui régnait à Fès. Le sultan Moulay Youssef y déménagea quelques mois plus tard.
Rabat (2 millions d’habitants) est aujourd’hui la deuxième agglomération du pays après Casablanca. De grandes entreprises marocaines et multinationales (Thales, Holcim, KPMG, Maroc Telecom, CDG, Crédit agricole du Maroc et Poste Maroc) ont choisi d’y installer leur siège.
Depuis mai 2011, Rabat dispose depuis mai 2011 d’un tramway d’une longueur de 22 km et comptant 41 stations.

Découvrez le pays dont est publié notre article !

Laisser un commentaire