Trinidad 2/8 : Géographie

Posted by

Trinidad et Tobago est composé de deux îles : Trinidad (4 827 km2, 96 % de la population) et Tobago (301 km2, 4 % de la population). Trinidad, la plus grandes des Antilles du Sud, est un prolongement insulaire de la chaîne côtière du Venezuela, rompue par les eaux qui y ont creusé des bras de mer peu profonds et de faible largeur (le golfe de Paria ne sépare Trinidad du Vénézuela que de 11 km). Contrairement aux autres îles des Caraïbes, les îles de Trinité-et-Tobago ne sont donc pas d’origine volcanique, mais se seraient détachées du continent sud-américain. Trinidad est constituée par trois chaînes montagneuses de direction est-ouest (dont la Northern Range schisteuse et accidentée culmine au mont Aripo à 940 m d’altitude) qui sont la continuité de la cordillère vénézuélienne et entre lesquelles s’étendent deux plaines drainées par les fleuves Caroni au nord et Ortoire au sud. De ces plaines jaillissent des sources de bitume, de pétrole et d’eau thermale.

Quant à l’île de Tobago, il s’agit d’un plateau, culminant à 572 m, d’origine volcanique et creusé de nombreuses vallées.
Trinidad et Tobago comporte une grande diversité ethnique avec deux groupes majoritaires (les noirs et les indiens, représentant chacun 40 % de la population), les 20 % restant étant composé par les habitants d’origine européenne (Anglais, Français, Espagnols) et ceux d’origine asiatique (Chinois, Syro-libanais). La croissance démographique est tempérée par une forte émigration en direction du Royaume-Uni, des États-Unis et du Canada.

Le pays compte 1,2 million d’habitants, les trois villes principales étant Port-of-Spain, San Fernando et Arima. Plus de 40 % de la population du pays est concentrée dans le nord-ouest de l’île, entre Port-of-Spain et Arima.

Découvrez le pays dont est publié notre article !

Laisser un commentaire