Sadnaya, le “Lourdes” de la Syrie

Posted by

Sadnaya, le “Lourdes” de la Syrie

 

Sadnaya est une ville de 5 000 habitants (en majorité chrétiens), situé à 1 500 m d’altitude et à 30 km de Damas. La langue araméenne (la langue du Christ) y est encore parlée par certains habitants. La ville, dont les maisons sont construites autour d’un rocher avec un très vieux monastère au sommet, est considérée comme un lieu de pèlerinage religieux.  Sadnaya est en effet célèbre pour son monastère, Notre-Dame de Saidnaya. Situé dans la région du Qalamoun, sur les contreforts de l’Anti-Liban, telle une citadelle au sommet de la montagne, le couvent Notre-Dame domine le village de Saidnaya et la seule façon de l’atteindre est une montée raide. Il attire en pèlerinage chaque année des milliers de fidèles venus se recueillir dans la chapelle Sainte-Marie et provenant de tout le Moyen-Orient. C’est ce qui lui vaut le titre de “Lourdes de la Syrie”. A Notre-Dame de Saidnaya, l’icône de la Vierge devant laquelle on se prosterne serait une copie d’une des trois icônes attribuées à saint Luc l’Évangéliste. La chapelle principale a un paravent d’icône en bois antique et de nombreuses icônes peintes en or. Le couvent a été fondé par l’Empereur byzantin Justinien au sixième siècle. Une communauté de religieuses de culte grec orthodoxe habite les lieux.

Dans la ville, il y a plusieurs petites églises, monastères et temples consacrés à plusieurs saints. La plupart sont très vieux ; toutefois ils ont été complètement restaurés. Aux alentours de la ville, de nombreux sites méritent d’être visités, dont le Monastère de Mar Thomas et le Couvent du Chérubin situés sur le plus haut point de la chaîne montagneuse locale. Sadnaya a une vue sur une vallée fertile riche en vergers, vignobles et oliveraies qui accueillent beaucoup de restaurants de plein air et d’hôtels. La ville grandit rapidement avec beaucoup de nouveaux sites en construction. La plupart des bâtiments sont des résidences secondaires et des logements d’été pour les riches Damasquins.

Découvrez le pays dont est publié notre article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *