Homs, l’ancienne Emèse

Posted by

Homs, l’ancienne Emèse

Homs fut d’abord Emèse, dans l’empire des Séleucides. Elle deviendra romaine en 63 av JC. Important centre de la chrétienté durant la période byzantine, Homs restera une ville importante sous les Omeyyades et les Abbassides.
Les activités d’Homs sont l’agriculture, le raffinage du pétrole, de nombreuses petites et moyennes industries du nord-ouest et le sud de la ville, le transport routier (les marchandises allant de la Méditerranée vers l’Irak passent par la ville).
Durant la guerre déclenchée en 2012, 80 % des habitants de la ville ont fui la ville et se sont réfugiés au Liban et dans la région.

Homs offre une importante diversité religieuse avec les alaouites, les chrétiens, les sunnites et les arméniens. Le quartier Est de la vieille ville de Homs abrite la plupart des anciennes églises de la ville. Parmi elles, se trouve la célèbre église de la ceinture de la Vierge (Kanissat al-Zinnar). L’église appartient à l’église orthodoxe syriaque. Une ceinture de tissu, qui aurait appartenu à la Vierge, a en effet été découverte sous l’autel de l’église, le 20 juillet 1953, Elle y aurait été placée à la fin du IVe siècle. Selon la tradition syriaque, la ceinture de la Vierge fut emportée en Inde par saint-Thomas, puis ramenée de là-bas avec la dépouille de l’apôtre en 394. L’église est bâtie en utilisant bien comme matériau de construction la pierre noire basaltique, ce qui  est très courant  dans  cette ville connue sous le nom de « la ville de la pierre noire ».

Découvrez le pays dont est publié notre article !

Laisser un commentaire