Tartous, station balnéaire et port méditerranéen

Posted by

Tartous, station balnéaire et port méditerranéen

Tartous est une ville de la côte méditerranéenne de la Syrie. Elle est également la capitale du gouvernorat du même nom. Tartous se situe à environ 160 kilomètres au nord-ouest de Damas et à 30 kilomètres au nord de la frontière libanaise. C’est une station balnéaire très fréquentée par les syriens. La population de Tartous est d’environ 100 000 habitants et celle du gouvernorat de 750 000 habitants, en majorité alaouites. Tartous abrite le second port du pays après celui de Lattaquié. Le port de Tartous connaît une expansion importante car il est la porte d’entrée de nombreuses importations irakiennes. Tartous a également un réseau routier bien développé et des autoroutes.Fondée par les Phéniciens, Tartous passa ensuite entre les mains des Grecs, des Romains, des Arabes, puis des Croisés qui y construisirent le Château de Tortose. La ville était nommée Antarados sous l’Antiquité, c’est-à-dire la ville en face d’Arados (actuelle Arouad), et Tortose par les Croisés. La cathédrale Notre Dame de Tartous a été construite par les Croisés au 12è siècle. Dédiée à Marie, elle attira longtemps nombre de pèlerins et aurait même abrité, dans la chapelle byzantine, l’une des trois icônes de la Vierge exécutées par saint Luc l’Évangéliste. La cathédrale romane abrite un petit musée qui expose des vestiges antiques découverts dans les sites archéologiques de la région (Ougarit, Krak des Chevaliers, Amrit…).

3]

Entre Tripoli (Liban) et l’actuelle Tartous, on peut voir les ruines du château de Tortose. Conquis en février 1102 par Raymond IV de Toulouse, comte de Tripoli, le château fut donné à la garde des chevaliers du Temple vers 1165, qui reconstruisirent le château avec une chapelle. La forteresse faisait partie de la province templière de Tripoli (comté de Tripoli). En juillet 1188, Saladin assiégea le château mais ne put s’en emparer. Le château de Tortose fut abandonné en août 1291 par les Templiers après la chute de Saint-Jean-d’Acre le 28 mai de la même année.Le gouvernorat de Tartous compte de nombreux villages dispersés dans la chaîne côtière montagneuse Al Ansaryié : Kafrun, al-Malloua, al-Bariqiyah, Habnamrah, Marmarita, Hadiya, Kafr Ram, Ayn Halaqim, Ayn al-Shams, Duraykish, Mashta al-Helu, … L’un de ces villages est Mashta al-Helu, qui compte 2 500 habitants et est situé à 35 km de Tartous. Le village, qui est à 465 m d’altitude, est dans une région boisée des montagnes An-Nusayriyah. Mashta el-Helu est le siège administratif du sous-district de Mashta al-Helu, et appartient au district de Safita, lequel comprend 19 villages totalisant une population d’environ 15 000 personnes, majoritairement chrétiennes.

Découvrez le pays dont est publié notre article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *