La Guadeloupe, pépinière de champions de natation

Posted by

LA GUADELOUPE, PEPINIERE DE NAGEURS

1. Pass’port de l’eau

Ce dimanche 22 février 2015, s’est déroulé à la piscine des Raisins Clars à Saint-François, l’épreuve du Pass’port de l’eau. Cette épreuve est l’une des trois (sauv’nage, pass’sport de l’eau, pass’compétition) mises en place par la Fédération Française de Natation, dans lesquelles l’enfant développe des compétences variées. Chacune de ces étapes est validée par un test dont la réussite est indispensable pour pouvoir passer à l’étape suivante. Les enfants nés à partir de 2004 doivent désormais avoir validé toutes ces épreuves pour pouvoir participer ensuite aux compétitions de la fédération.

Le Pass’sport de l’eau valide la capitalisation d’habiletés motrices à l’origine d’une construction plus élaborée du nageur. Il s’appuie sur la découverte de cinq disciplines sportives de la natation et de l’environnement aquatique (water-polo, natation synchronisée, plongeon, nage avec palmes et natation course).

L’épreuve était coordonnée par Didier Icheck, entraîneur-coordonnateur du pôle espoir de natation du CREPS Antilles-Guyane.

Cette épreuve a démontré, une fois de plus, à quel point la Guadeloupe est une pépinière de talents dans de très nombreux domaines (culturel, sportif, …) et en particulier dans le domaine de la natation. Les résultats récents obtenus par les nageurs guadeloupéens le démontrent amplement.

2. Carifta Games

Aux Carifta Games de natation (championnats caribéens de natation), la Guadeloupe, après avoir été troisième en 2009 et deuxième en 2010, est montée sur la première marche du podium aux 26è Carifta Games de natation qui se sont déroulés en 2011 à Bridgetown (Barbade).

La Guadeloupe a été à nouveau première aux Carifta Games de natation de 2012 et de 2013. En 2013, la Guadeloupe a totalisé 59 médailles en natation course et 5 en eau libre, soit un total de 64 podiums. Avec 742 points, la Guadeloupe a devancé Trinidad et Tobago (698), Aruba (659), la Jamaïque (584), les Bahamas (509), la Barbade (485), la Martinique (353), Suriname (350,5), les Îles Caïman (167), les Antilles Néerlandaises (151), les Bermudes (127), la Grenade (63), les Îles Vierges US (55), la Guyane (45), Sainte Lucie (20,5), Antigua & Barbuda (15) et St Vincent & Grenadines (7).

Lors des Carifta Games 2014, tenus à Aruba, la Guadeloupe a occupé la 3ème place avec 540 pts, derrière les Bahamas (736,50 pts) et Aruba (618pts) et devant la Martinique (474 pts).

3. Niveau national, européen et mondial

Au plan national, alors que le nombre de nageurs pouvant prétendre à une participation au championnat national était très limité depuis une dizaine d’années (entre 0 et 1 par championnat), force est de constater une réelle évolution. En effet, lors de l’édition 2013 des Championnats de France qualificatifs aux mondiaux de natation, onze représentants régionaux ayant évolué en Guadeloupe ces dernières années étaient au départ : Joris Bouchaut (CNIC les Squales) ; Nosy Pelagie (CNIC les Squales) ; Valy Pelagie (CNIC les Squales) ; Ganesh Pedurand (CN Baie Mahault) ; Enzo Vial Collet (CN Baie Mahault) ; Allan Huygues Beaufond (BTN) ; Caroline Marinette (CNIC les Squales) ; Ophélie-Cyrielle Etienne (CNIC les Squales) ; Marvin Maisonneuve (Avenir Saintois) ; Gaëtan Quirin (CN Baie Mahault) ; Vince Régent (CN Baie Mahault) ; Cédric Renard (CN Baie Mahault).

Parmi les sélectionnés en équipe de France 2013, on compte quatre guadeloupéens : Enzo Vial Collet (Championnats du Monde du 28 juillet au 4 août 2013 à Barcelone, Espagne) ; Ganesh Pedurand (Universiades du 10 au 16 juillet à Kazan, Russie, et Jeux Méditerranéens du 21 au 25 juin à Mersin, Turquie) ; Joris Bouchaut (championnats d’Europe Juniors du 10 au 14 juillet à Poznan, Pologne, et Championnats du Monde Juniors du 26 au 31 août 2013 à Dubaï, Emirats Arabes Unis) et Matthias Marsau (FOJE du 14 au 19 juillet à Utrecht, Pays-Bas et COMEN les 29 et 30 juin à Saint Marin).

Au plan européen, on peut citer le lyonnais Nosy Pélagie qui a été retenu pour les championnats d’Europe de natation à Berlin, en août 2014, honorant ainsi sa première sélection en équipe de France A. Ce sociétaire de Lyon Natation, est aujourd’hui classé au 9ème rang européen de la distance la plus rapide en natation : le 50m nage libre. Nosy avait décroché sa qualification lors des Championnats de France Elite à Chartres du 8 au 13 avril 2014 en terminant 2ème du 50 mètres nage libre, derrière le Champion Olympique Florent Manaudou, et en réalisant les minimas demandés par la Fédération Française de Natation (22″43 pour Nosy contre 22″74, temps exigé par la FFN).

4. Les têtes de cordée

Aujourd’hui, quatre nageurs guadeloupéens figurent parmi les meilleurs nageurs français et constituent un réel motif de fierté et de motivation pour les jeunes évoluant dans les clubs de natation en Guadeloupe.

Nosy Pélagie est classé au 9ème rang européen de la distance la plus rapide en natation. Âgé de 23 ans et d’un comportement admirable au sein de l’OMS (office municipal du sport de Bron), Nosy Pelagie est le coup de cœur de son club lyonnais.

Ganesh Pédurand, né en 1992 aux Abymes, a été sacré champion de France du 200m 4 nages en avril 2014 à Chartres.

Né le 27 juin 1995 à Pointe-à-Pitre, Joris Bouchaut a été sacré en 2014 champion de France du 1 500 m et vice-champion de France sur 800 m nage libre. Il a pour objectif de se qualifier pour les Mondiaux 2015 qui auront lieu en Russie.

Enzo Vial Collet, natif de Cayenne et ayant grandi à Baie-Mahaut, a remporté à 20 ans l’épreuve du 1 500 m aux championnats de France en avril 2013, se qualifiant pour les championnats du monde de Barcelone 2013. Evoluant au sein du Mulhouse Olympique Natation, Enzo a confessé que le 1500 m n’était pas vraiment une passion pour lui : « Au début on ne veut pas le faire. Mais après, c’est comme les légumes… on apprend à l’aimer petit à petit ».

Surfant sur la vague du succès des Pélagie, Pédurand, Bouchaut, Enzo, … les jeunes nageurs de Guadeloupe ont les modèles nécessaires pour leur donner envie d’aller toujours plus haut.

Pascal Gbikpi

Découvrez le pays dont est publié notre article !

Laisser un commentaire