Maroc-Côte d’Ivoire ou la coopération Sud-Sud

Posted by

Visite de Mohammed VI en Côte d’Ivoire

Du 23 au 27 février 2017, le roi du Maroc, Mohammed VI, a effectué une visite en Côte d’Ivoire. Il s’agit de son 4è voyage en Côte d’Ivoire après ceux de 2013, 2014 et 2015.

Plus de quarante visites

Depuis son arrivée sur le trône en 1999, le roi du Maroc ne cesse de sillonner l’Afrique subsaharienne où il a effectué plus de quarante visites, signant de nouveaux accords de partenariat dans plusieurs secteurs (agriculture, banque, énergies renouvelables, mines, tourisme, logements, santé). Plusieurs raisons expliquent cette volonté du roi du Maroc de prouver la communauté de destin entre son pays et le reste du continent. Il y a tout d’abord le désir du Maroc de recueillir le plus de soutiens possibles à son projet d’établir la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental (lequel a été proclamé République arabe sahraouie démocratique par le Front Polisario).

Un nouvel espace de déploiement

Il y aussi le constat que l’Afrique subsaharienne est devenue l’espace naturel de déploiement du Maroc, le seul possible pour le royaume. En effet, au nord, le Maroc peut développer des coopérations étroites avec des pays européens, mais n’a pas les moyens d’y mener une politique de puissance. A l’est, il est bloqué par le grand voisin algérien, l’ennemi historique, et à l’ouest, par l’océan Atlantique. D’ailleurs, historiquement, c’est toujours dans le sud saharien que les dynasties marocaines (Almoravides, Almohades, Mérinides, …) puisaient leurs ressources en hommes (pour les inclure dans leurs armées), or, ivoire, … Sous la dynastie des Alaouites, au 18è siècle, le Maroc s’étendait même jusqu’à Tombouctou.

 

Découvrez le pays dont est publié notre article !

Laisser un commentaire